Sélectionner une page

Maîtriser ses réglages d’exposition comme un pro – étape 4

Pour ne pas compliquer inutilement les choses, depuis le début de la formation, je ne propose que des situations de prise de vue où la luminance de la scène ne posent pas de problème particulier.

Ce n’est évidemment pas toujours le cas, et il est fort probable que tu rencontreras souvent, lors de votre activité de photographe, des conditions moins favorables.

C’est l’objet de la dernière étape de cette formation que d’envisager de telles situations, dont les plu courantes sont :

  1. Le manque de luminance
  2. Le trop-plein de lumière
  3. Des scènes à fort contraste

Nous voyons évidemment pour chacune d’eux comment résoudre, ou contourner, la difficulté, et les conséquences que ces choix induisent.

Mais je voudrais faire écho à l’article d’hier sur la « zen attitude » à adopter quand on aborde la question des réglages d’exposition et la notion d’équilibre à respecter.

Car même sans rien y connaître, tu imagines assez bien, je suppose, que si la scène à photographier est sombre, il va falloir ajouter quelque chose pour rétablir l’équilibre. Et qu’as-tu à ta disposition ? ISO, ouverture, vitesse et flash.

Et s’il y a trop de lumière ? Et bien il va falloir retrancher quelque chose pour rétablir l’équilibre. Et qu’as-tu à ta disposition ? ISO, ouverture, vitesse et filtre.

En posant ainsi le problème, et en cherchant quel élément est le plus pertinent de modifier, en fonction de tes choix esthétiques ou tes impératifs de résultats, tu trouveras forcément la solution !

Les scènes à fort contraste, c’est à dire comportant à la fois des valeurs très claires et des valeurs très sombres, sont plus délicates à aborder, mais il y a des façons élégantes de s’en sortir.

La plus simple, et probablement la meilleure, est tout simplement de fuir ce contraste, en se déplaçant à un endroit qui n’en comporte pas autant !

Tu vois, il y a toujours un plan B qui t’évite de te « prendre la tête » à essayer de résoudre des difficultés que tu peux facilement contourner !

C’est ce que je t’explique dans cette vidéo.

Et comme d’habitude, réalise l’exercice !

Trouver un coin ombragé fait partie désormais de tes réflexes de photographe. Mais pas n’importe quelle qualité d’ombre.

Quand on n’y connaît pas grand-chose, la première idée est de se réfugier sous un arbre. Mais si de la lumière filtre à travers les branchages, ce n’est pas le meilleur plan.

Tu as vu que l’ombre découverte était ce que tu devais chercher en priorité.

Apprends à la reconnaître et à la repérer.

 

Alors dis-moi ami photographe, cette série de vidéos sur les réglages d’exposition t’a-t-elle rassurée sur tes capacités à maîtriser ce sujet ?

Tu vois, non seulement ce n’est pas insurmontable, mais quand tu as les bonnes informations et que tu te poses les bonnes questions au bon moment, ça devient très facile !

En suivant les étapes dans l’ordre, et en réalisant tous les exercices, bientôt tu sauras régler tes expositions comme un pro !

 

Tu peux accéder dès maintenant à la formation « Maîtriser l’exposition comme un pro », en promotion jusqu’au dimanche 21 juillet, en cliquant ici.