Sélectionner une page

Sur le chemin de la créativité – étape 4 : trouver l’inspiration

La recherche de l’inspiration est l’une des principales difficultés des photographes débutants, mais aussi de photographes plus confirmés voire de grands professionnels.

Car cette recherche est le moteur principal de l’artiste qui, sans cela, se condamne à ne répéter inlassablement que les mêmes types de sujets et de rendus.

Il s’agit donc d’un souci permanent qui, dès lors que tu souhaites t’exprimer à travers tes images, ou même seulement être en mesure de créer une production variée et intéressante, ne te quittera plus jamais.

Et cette recherche constante nécessite que tu sois toujours à l’affut, curieux, l’esprit ouvert et toujours en mouvement.

Mais, avant d’aller plus loin dans cette recherche, il est important de bien définir de quoi l’on parle.

Je distingue 4 façons de décrire ce qu’est l’inspiration.

La première, la plus basique, ne désigne que la simple nécessité de trouver un sujet. Cette recherche, en réalité, ne pose aucune difficulté : il n’y a qu’à regarder autour de soi pour trouver des sujets ! Et si tu n’en trouves pas un en particulier, ce n’est pas grave : cela ne t’empêche pas de prendre des photos sur différents sujets et de revenir ultérieurement sur l’un d’eux, qui t’aura davantage attiré.

La deuxième est plus proche de ce que l’on appelle communément chercher l’inspiration : c’est celle qui consiste à trouver non pas un sujet, nous venons de voir que ça, c’est facile, mais une idée de sujet, dans l’absolu.Je te montrerai dans cette étape, qu’en réalité, on ne part jamais de rien.

La troisième illustre l’idée selon laquelle on dit qu’un sujet nous inspire, c’est à dire nous donne très envie de le traiter. Dans ce cas, il suffit de pratiquer assez souvent, d’être ouvert au monde et à tes émotions pour tomber, un jour, sur un tel sujet dont la caractéristique principale est de stimuler notre imagination et notre créativité, [Il n’y a donc pas à chercher un tel sujet, mais il suffit d’être prêt pour que tu le reconnaisses le moment venu]. Nous verrons dans cette étape des moyens de favoriser cette rencontre entre toi, le photographe, et des sujets de cette nature.

Enfin, la quatrième est davantage dans l’esprit de l’étymologie du mot inspiration, qui vient du latin in spiritum, qui signifie littéralement « avoir Dieu en soi ». Durant toute l’Antiquité, et même au-delà, il était d’usage de considérer que l’œuvre d’un artiste ne faisait que rendre sensible une inspiration soufflée par Dieu lui-même, créateur de toute chose. On dit encore que telle ou telle œuvre est très inspirée, c’est à dire qu’elle a pu, un moment, échapper au seul talent de l’artiste pour atteindre une sorte de grâce divine. Je te souhaite de rencontrer un jour ce type d’inspiration ! Mais inutile de la chercher : elle s’imposera à toi d’elle même… Ou pas !

Dans cette étape, nous ferons le tour des sources d’inspiration dont tu peux disposer, qui te permettront justement d’éviter de partir de zéro.

Mais parallèlement, nous nous intéresserons à question importante : la motivation. Car la motivation est le moteur principal qui te fera avancer ou, au contraire, si tu la perds, te fera tourner en rond, au risque d’abandonner.

Je vais donc te montrer différentes manières, te donner des méthodes et t’indiquer des outils pour à la fois trouver l’inspiration et garder la motivation, et à la fois garder, voire accroître, ton envie de pratiquer la photo.

C’est ce que je t’explique dans cette vidéo.

As-tu fais le point sur ta motivation ?

Tu vois, rien de bien compliqué. Tu peux le faire !

Tu te sens motivé pour continuer ?

Demain, j’en « remets » une couche en te parlant de la façon de booster ton imagination, avant-dernière étape avant de franchir le pas décisif : celui de la créativité.

Mais tu peux aussi ne pas attendre demain et préférer accéder dès maintenant à la formation « Dans la peau d’un photographe », en promotion jusqu’à dimanche seulement.

Pour ça, il suffit de cliquer ici.