Sélectionner une page

Des photos créatives – 2ème étape : composer ses images

Une fois que tu as franchi la première étape, tu commences vraiment à photographier comme un vrai photographe.

Tout devient alors plus facile, mais il y a encore du chemin à parcourir avant de devenir un photographe créatif.

L’étape qui suit consiste à t’appliquer dans tes cadrages et tes compositions.

C’est réellement très important, et il faut être conscient du problème le plus vite possible, car de ça dépend en grande partie la qualité de ta production d’images.

Prendre soin de ses cadrages et de ses compositions, prendre le temps d’y réfléchir, ne jamais se précipiter pour appuyer sur le déclencheur, tester plusieurs points de vue, tourner autour de son sujet, doivent désormais faire partie de ta pratique courante.

Ça n’a rien de compliqué : il suffit juste de faire attention et de toujours te dire « je peux faire mieux », et de ne pas quitter un endroit tant que tu ne penses pas en avoir tiré tout ce que tu pouvais.

Les deux photos qui suivent illustrent bien l’intérêt d’une composition plus soignée.

La première est celle que n’importe qui pourrait faire. La deuxième a gagné en impact, juste en se déplaçant un peu et en pliant les genoux. C’est tout ! Pas de matériel ni de réglages sophistiqués : les deux photos ont été prises avec un compact P7100 de Nikon en mode d’exposition automatique (Programme).

Tu vois, rien de compliqué, et c’est quelque chose que tu peux faire même si tu n’es pas encore aguerri côté réglages !

Cette deuxième étape est tellement fondamentale que dans la formation « Dans la peau d’un photographe », j’y consacre pas moins de 17 vidéos (1h40 en tout).

Tu y apprends la différence entre cadrage et composition, le choix des objectifs, le format des images, le recadrage, la fameuse « règle des tiers » et comment utiliser sans faute de goût d’autres éléments de composition comme le « cadre dans le cadre » et la symétrie, et surtout comment donner de la profondeur à tes images, avec la perspective linéaire, l’utilisation des différents plans et la profondeur de champ.

Ou, comme dans cette vidéo extraite de la formation, pourquoi le choix du fond est primordial.

Ce cadeau t’a plu ?

 Tu vois, autant cette étape est primordiale, autant elle ne pose aucune difficulté majeure. Il suffit d’être conscient de l’importance d’un bon cadrage et d’une bonne composition, et de s’appliquer à la prise de vue pour produire des images d’une bien meilleure qualité que celles que tu as pu produire jusqu’alors, en tout cas d’une manière plus régulière et moins aléatoire.

 Demain, on continue ensemble sur le chemin de la créativité si tu le veux bien : je te dis comment acquérir le fameux « œil du photographe ».