Sélectionner une page

Maintenant que tu a appris pourquoi et comment photographier comme un photographe et que tes images sont plus consistantes, il est temps de comprendre ce qu’on appelle « l’œil d’un photographe » et surtout de l’utiliser à ton avantage.

 Tout le monde connaît l’expression « avoir l’œil du photographe » qui suggère, peu ou prou qu’un photographe verrait des choses que les autres ne voient pas.

En fait, un photographe a le même œil que tout le monde.

 Par contre, ce que son expérience lui apprend, c’est à détecter et ressentir le potentiel d’images que lui offre son environnement.

 Là où tu vois une chaise, il pré-visualise l’image qu’il va pouvoir tirer de cette chaise.

Tous ses sens et ses connaissances, acquises dans les livres, les musées ou dans la vie réelle, sont toujours en éveil, alimentant indéfiniment son cerveau en images potentielles.

C’est ça ce qu’on appelle « l’œil du photographe » : une propension à construire mentalement une représentation du monde qui l’entoure.

 Cette faculté n’est pas innée : elle résulte de l’expérience accumulée par le photographe.

 Mais avec de la méthode, acquérir « l’œil du photographe », ça s’apprend.

 Et justement, le but de l’étape 3 de la formation « Dans la peau d’un photographe », c’est de te révéler cette méthode inédite !

 Qui te permet non seulement d’aiguiser ton regard mais aussi de t’y exercer d’une manière non chronophage et pourtant d’une manière très efficace.

 Cette méthode se décline en trois points :

  1.  Utiliser différents points de vue
  2. S’exercer d’une manière rationnelle
  3. Apprendre à analyser ses propres images (et celles des autres)

 Nous avons déjà évoqué le premier point dans la vidéo précédente : cette étape va plus loin encore.

La vidéo qui suit t’en donne un aperçu et te montre, s’il en était encore besoin, que d’opérer sa mue pour la peau d’un photographe n’a strictement rien à voir avec le matériel ou la technique !

Alors, penses-tu être capable de réaliser le petit exercice proposé à la fin ?

 Le deuxième point te donne une méthode simple, non chronophage, mais terriblement efficace pour aiguiser ton regard.

Quand au troisième point, c’est la grande oubliée de toutes les formations qui certes recommandent d’analyser des images, mais ne te disent pas comment faire ! Ma formation répare cet oubli incompréhensible.

Ainsi, avec la combinaison « connaissances + savoir-faire + technique + méthode », le monde de la création photographique s’ouvre devant toi !

Et tu peux commencer dès maintenant en te procurant la formation « Dans la peau d’un photographe », actuellement en promotion (jusqu’à dimanche soir seulement).

Pour ça, il suffit de cliquer sur ce lien si tu veux avoir des explications supplémentaires.

Demain, fort de ce que tu as déjà appris, nous voyons comment faire pour trouver l’inspiration : on approche du but !